Transformer l’épreuve ou la contrainte en recherche de nouveaux équilibres, en opportunités de progression et retrouver la vitalité !

 

Approche holistique : Aborder un contexte au-delà de ses apparences et en considérant tous les éléments pouvant participer à sa création.

 

Pensée systémique : L’être humain avec ses intelligences (cerveau cœur corps) constitue un système. L’entreprise constitue aussi un système dont les différentes parties s’inter influencent, un organisme vivant en capacité d’évolution constante (adaptation et amélioration continue).

 

Symbolisme : Le subtil peut nous inspirer, au delà des apparences. L’utilisation des couleurs communique des messages en plus des mots. Par exemple : le cuivre qui subtilement parle du féminin masculin et de notre capacité de transformation au travers d’éléments extérieurs ou intérieurs, Le blanc apparait uniforme et cependant contient toutes les couleurs et l’orange qui constitue une couleur chaude, est  considérée comme stimulante et provocante

 

Pragmatisme : Pour servir la mise en œuvre de solutions adaptées et pertinentes. « relatif au pragmatisme, doctrine selon laquelle n'est vrai que ce qui fonctionne réellement » (philosophie- www.cnrtl.fr/etymologie/pragmatique).

 

Ethique : Avoir conscience des conséquences de  nos actes et choix sur nous même, les autres et les systèmes. Etre responsable et œuvrer au mieux, au plus près de nos valeurs dans des environnements contraignants et penser au delà de ses intérêts à ceux du bien commun.

 

L’excellence : Le littré définit l’excellence comme l’éminent degré de qualité, en un genre. Pour le genre humain l’excellence serait alors la capacité de l’être humain à utiliser ses trois intelligences et sa conscience afin d’entrer en alliance avec le vivant, de devenir acteur de sa saine croissance. L’être humain qui cherche son éminent degré de qualité se surpasse et s’élève en plongeant en lui-même, ainsi ses actions (le matériel) prennent  appui sur son intériorité (l’immatériel de ses talents, motivations et valeurs). 

 

Salutogenèse : Un concept,  développé en 1970 par Aaron Antonovsky, qui consiste en l’étude et la recherche des facteurs de notre personnalité, de notre vie qui permettent de rester en bonne santé et/ou de traverser les crises. Un concept d’émergence et d’entretien de la santé, contrairement à la pathogenèse qui recherche les conditions d’apparition des maladies et leur développement.  Transposé au  monde du travail, la pathogenèse nous pousse à étudier les Risques PsychoSociaux  tandis que la salutogenèse nous invite à œuvrer à un climat de travail sain et de chercher les moyens, conditions  et ressources qui permettent d'entretenir ce terreau d'excellence.  



Accueil | Mentions légales | Contact

 



leadership for transitionêtre humain éthique évolution progression amélioration continue savoirs faire savoirs être vision changementUnivers renouveau